Grands Boulevards à Paris : Histoire, urbanisme et société

Grands Boulevards à Paris : Histoire, urbanisme et société

publié le 28 mai 2017 dans Visiter Paris

Grands Boulevards à Paris : tout un monde qui donne à Paris, capitale de toutes les élégances, extravagances et contradictions, une part importante de son identité. Ces boulevards furent de tous temps des lieux de flânerie, de vie mondaine, de gaieté et de festivités. Découvrez les dès aujourd’hui avec Les Plumes Hotel, idéalement situé à quelques minutes de marche des fameux boulevards des Italiens, Montmartre, Haussmann… Il y a tant à conter sur les grands boulevards que nous vous invitons à suivre nos prochains articles sur ce même blog. Voici aujourd’hui un peu de leur histoire.

Grands Boulevards à Paris : nouvelle urbanisation dans une ville en constante évolution

Comme toutes les grandes villes européennes qui ont vu le jour avant l'époque médiévale, Paris recèle nombre de petites rues étroites et tortueuses, vestiges de l'urbanisation anarchique du Moyen-âge. Mais Paris est aussi une cité qui s'est peu à peu inscrite dans la modernité. Des boulevards ont été créés, ou sont apparus, donnant naissance à une nouvelle urbanisation, de nouveaux modes de circulation et un mode de vie en perpétuelle évolution.

Certains boulevards parisiens ne sont pas nés de la décision de responsables politiques ou du dessin d'urbanistes chargés de repenser la ville et son organisation. Ceux que l'on nomme les "Grands Boulevards" sont ceux qui mènent de la place de la Madeleine à la place de la Bastille. Ces boulevards, situés sur la rive droite de la Seine, doivent leur existence à la destruction d'anciennes enceintes qui isolaient le cœur de Paris de ses faubourgs. Successivement au 14ème et au 17ème siècle, les rois Charles V puis Louis XIII avaient fait construire ces fortifications pour protéger Paris et la Cour. Lorsque Louis XIV, à la suite de ses victoires, consolida les frontières du Royaume de France, ces enceintes, déjà en mauvais état, devinrent inutiles. Il fut donc décidé de les détruire et leur arasement donna naissance à de larges espaces qui, tout naturellement, devinrent de larges voies de circulation.

La vie parisienne sur 5 kilomètres de Grands Boulevards

De cette destruction, s’ensuit un aménagement qui donne naissance à la fin du 17ème siècle, sous la direction de l'architecte Pierre Bullet, à un nouvel axe qui s'appellera alors le "Nouveau Cours". Des constructions virent le jour tout au long de ce parcours, avec de grandes disparités. Ainsi, la partie se situant le plus à l'Ouest, boulevard de la Madeleine, boulevard des Capucines et jusqu'au début du boulevard des Italiens fut occupée par des familles nobles, et par le monde de la finance. De riches constructions s'élevèrent alors dans les rues adjacentes.

La moitié Est de ces Grands Boulevards fut investie par une vie populaire et des attractions diverses, des théâtres aux restaurants de toutes sortes en passant par des bals où nombre de bourgeois venaient "s'encanailler" !

Ces boulevards furent par la suite pavés, virent l'arrivée de l'éclairage au gaz et du transport en commun : le premier omnibus à cheval fut celui qui relia dès 1828 la place de la Madeleine à celle de la République. Ces Grands Boulevards devinrent alors rapidement, ce qu'ils sont toujours aujourd'hui, un espace de promenade cher au cœur de tous les parisiens et des touristes en goguette.

Les Plumes Hotel à quelques pas des Grands Boulevards à Paris

Depuis Les Plumes Hotel, établi à quelques minutes de ces fameux boulevards, vous ne manquerez pas d'aller vous promener sur ces artères qui marquent une partie de l'histoire de la Capitale que nous aimons tant nous rappeler. Dans un prochain article, nous vous indiquerons quelques-unes des bonnes adresses pour vous divertir sur les Grands Boulevards...

 


Crédits photographie : Office du tourisme de Paris - Photographe David Lefranc

Retour aux articles