Les Ballets Suédois à l'avant-garde de la danse

Les Ballets Suédois à l'avant-garde de la danse

publié le 28 juin 2017 dans Expositions & Musées

Jusqu'au 28 septembre 2014 se tient à la Bibliothèque-musée de l'Opéra Garnier, une exposition sur les Ballets Suédois, qui, de 1920 à 1925, firent concurrence aux Ballets Russes de Diaghilev à l'avant-garde de la danse. Créée à Paris par Rolf de Maré en 1920, la compagnie renouvela la chorégraphie classique et tenta une fusion féconde des arts, un spectacle total qui fit appel aux grands créateurs de l'époque : Claudel, Cocteau, Ceballets ndrars ou Pirandello écrivirent des livrets

À la découverte de Jean Börlin

L'exposition est aussi l'occasion de découvrir Jean Börlin, le chorégraphe unique de la compagnie. Élève préféré du russe Fokine, il a su transcender sa formation classique pour inventer un vocabulaire chorégraphique plus libre et expérimenter de nouveaux modes d'expression artistique à travers le dialogue des arts. L'exposition étudie tout particulièrement ses relations avec la peinture de Picasso, les danses folkloriques et les légendes nordiques ainsi qu'avec le cinématographe, dans ce qu'il a appela le "tableau en mouvement." Ce sera l'occasion de voir aussi de nombreux chefs-d'œuvre inédits légués par Rolf de Maré en 1952 : maquettes de décors et de costumes d'Alexandre Alexeieff ou de Fernand Léger, photographies de ballets, affiches, peintures et sculptures : tous ces témoignages permettent de montrer l'évolution des arts plastiques et de l'histoire des arts la scène, du mime à la danse folklorique, de la danse moderne aux performances contemporaines. Et c'est encore la Suède à l'avant-garde de la danse contemporaine qui sera à l'honneur cette année, puisque le Ballet Royal de Suède est la compagnie invitée par l'Opéra de Paris : il se produira du 6 au 10 janvier à Garnier avec le Juliette et Roméo de Mats Ek.

Crédit photo: Les Ballets suédois-Opéra Garnier-BnF

Retour aux articles