Maison de Victor Hugo à Paris : un lieu habité

Maison de Victor Hugo à Paris : un lieu habité

publié le 26 mars 2017 dans Expositions & Musées

Maison de Victor Hugo à Paris : Les Plumes Hotel est un lieu habité par l'esprit du romantisme. Dans un article précédent, nous vous racontions la longue passion qui unit Victor Hugo et Juliette Drouet cinquante ans durant. Découvrez à présent la vie et l'œuvre du grand poète en allant visiter la Maison de Victor Hugo à Paris.

Maison de Victor Hugo à Paris : les trois grandes périodes de la vie du poète

Si vous aimez Victor Hugo, son verbe puissant, son imagination ardente et ses univers fantastiques, vous les retrouverez dans sa maison. On la visite en suivant le découpage que le poète établit lui-même, en prenant comme élément fondateur son exil volontaire après le coup d'État du 2 décembre qui donna les pleins pouvoirs à Louis-Napoléon Bonaparte. Hugo divisa ainsi sa vie en trois grandes périodes, avant, pendant et après l'exil. Le parcours commence par l'antichambre qui raconte le roman des origines de la famille Hugo, tandis que le salon rouge, tout tendu de damas, restitue les années romantiques du poète, sa jeune famille et ses premiers succès. C'est là que vous trouverez l'émouvant portrait de Léopoldine au livre d'heures dû à Auguste de Châtillon, Léopoldine la fille très aimée qui se noya le jour même de ses noces avec son époux, et à qui est consacré le fameux poème "Demain, dès l'aube".

L'exil de Hugo sur les îles anglo-normandes. Juliette à Guernesey

Puis débute la période de l'exil avec le salon chinois. Le souvenir de Juliette Drouet y est très présent, car ces panneaux de fantaisie furent dessinés par Hugo lui-même pour la maison que sa maîtresse occupa à Guernesey, Hauteville Fairy. Grâce à des figures de fantaisie, Hugo dit son amour pour Juliette. Sa cuisinière l'a-telle régalé d'un délicieux plat de poissons ? Suzanne devient Zu An, le poisson est stylisé "à la chinoise", et, partout, les monogrammes VH et JD lient indissolublement les amants l'un à l'autre. La salle à manger, quant à elle, rappelle le goût de Hugo pour le gothique et montre des meubles transformés par ses soins où se mêlent, dans un décor foisonnant, motifs architecturaux et figures venus du Moyen Âge et de la Renaissance.

Le retour à Paris

Le poète rentra en France et sa gloire ne cessa de croître. Le portrait de Hugo d'après Léon Bonnat fixe l'image du Pair de France, le "Buste Héroïque" de Rodin montre un Hugo tout intérieur, génie créateur livré à ses pensées. Arrêtez-vous un instant devant le beau portrait que Bastien-Lepage fit de Juliette Drouet peu de temps avant sa mort : elle y est montrée comme amenuisée par les années et par les épreuves. La visite se clôt avec la chambre de l'avenue Eylau que le poète occupa jusqu'à sa mort, sa fameuse écritoire sur laquelle il pouvait écrire debout, le lit où il mourut le 22 mai 1885, et le dernier portrait du poète mort par Nadar.

Les Plumes Hotel vous invite à découvrir la vie et l'œuvre du grand poète dans la Maison de Victor Hugo à Paris

Comme la Maison de Victor Hugo, Les Plumes Hotel restitue le XIXe siècle romantique des amants et des grands poètes. De l'hôtel au musée, le lien se fera naturellement et l'atmosphère sera la même.

 


Crédits photographie : Tourist office Paris - Photographe Agnès Moreau

Retour aux articles