Paul Verlaine et Arthur Rimbaud : passion, génie, aventure

Paul Verlaine et Arthur Rimbaud : passion, génie, aventure

Publié le 15 septembre 2018 dans Hôtel

Votre hôtel Les Plumes vénère les Belles Lettres... à sa façon. Ainsi, tout en célébrant le fameux génie français qui a donné naissance à des pages inoubliables, il joue des anachronismes et se permet des impertinences décoratives qui lui donnent tout son charme. Retrouvez cet esprit irrévérencieux dans les chambres « Paul et Arthur »...

 

Paul Verlaine et Arthur Rimbaud, l'histoire d'une passion

Tout y est, dans l'histoire des deux poètes, pour toucher au sublime comme au sordide. Une rencontre en forme de coup de foudre intellectuel, une passion tumultueuse et scandaleuse pour l'époque, des voyages en forme de fuite, des excès en tous genres, et enfin, une séparation violente et dramatique. Verlaine, jeune marié à la recherche de reconnaissance, perd tout en rencontrant ce (très) jeune homme, Rimbaud, en rupture avec son milieu, sa famille, son pays. De ces souffrances, de ces excès, naissent sous leurs plumes jointes certains des plus beaux vers de la langue française...

 

Paul et Arthur selon Les Plumes

Bien sûr, notre hôtel Les Plumes ne pouvait pas passer à côté de cette histoire qui émeut même les plus désabusés. Dans nos chambres « Paul et Arthur », nous avons ainsi choisi de miser sur une ambiance à la fois résolument masculine et dandy. Les tissus Prince de Galle et Pied de puce font écho aux écossais et rayures, pour créer une atmosphère accueillante et légèrement décalée dans laquelle vous vous sentirez immédiatement bien. Bien sûr, nous misons autant sur le confort et le service, avec par exemple, le Wi-Fi illimité et gratuit, la climatisation, un écran plat et un coffre-fort.

 

Quoi de plus fascinant qu'une histoire d'amour passionnelle et tragique entre deux poètes ? Paul Verlaine et Arthur Rimbaud nous invitent une nouvelle fois au sublime. Glissez un exemplaire d'une Saison en Enfer ou de Romance sans paroles dans votre valise...

Retour aux articles