Un hommage à l’inoubliable Dalida

Un hommage à l’inoubliable Dalida

Publié le 4 juillet 2017 dans Expositions et Musées

Chanteuse à la fois populaire et encore idolâtrée de nos jours, Dalida reste une figure majeure de la chanson française. Afin d’assister à un hommage rendu à la chanteuse au sein du Palais Galliera, l’hôtel Les Plumes constitue un lieu de villégiature idéal.

 

 

Une artiste avant tout populaire

 

« Bambino », « Il venait d’avoir 18 ans », « Gigi L’amoroso » ou en duo avec Alain Delon pour « Paroles, paroles », la diva née au Caire et miss Égypte 1954 fait partie intégrante du répertoire français. Sa grâce, son élégance et son timbre de voix unique en ont fait une idole pour toute une génération, bercée par l’ascension des Yé Yé dans les années 60. La disparition tragique de la chanteuse en 1987 a cependant fait d’elle une étoile inoubliable de la chanson, avec de nombreux titres repris par les plus jeunes. De son patronyme de naissance Iolanda Gigliotti, la chanteuse à la voix suave et sensuelle bénéficie de nombreux hommages rendus à l’occasion du trentenaire de sa disparition.

 

 

Un hommage au Palais Galliera

 

 

Amoureuse du quartier de Montmartre où elle repose à tout jamais, la star toujours adulée par ses fans avait une aura particulière. Un hommage lui est ainsi rendu pour les 30 ans de sa disparition au Palais Galliera jusqu’au 13 août. Les plus nostalgiques et les plus jeunes qui n’ont pas connu cette époque bénie pour la chanson française, disposent alors d’une occasion unique. Le musée de la Mode du Palais Galliera offre en effet à ses visiteurs un événement à ne pas manquer en matière de prêt-à-porter. Avec la présentation de plus de 200 robes portées par la chanteuse et actrice, le musée propose d’admirer des modèles uniques et conçus exclusivement pour la star. Celles-ci sont toutes signées Yves-Saint-Laurent, Jean-Claude Jitrois, Loris Azzaro ou Carven. Tantôt exubérante avec des modèles à froufrous rouges et paillettes ou divine avec de longues robes à fuseau épousant sa silhouette de mannequin, cette dernière éprouvait pour la haute-couture une véritable passion.

Crédit photo : Jean-Pierre Dalberà - Flickr

 

 

Retour aux articles